Lies or truth ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

maître suprême
ARRIVÉE LE : 28/06/2015
MESSAGES : 58



MessageSujet: Contexte    Lun 29 Juin 2015 - 0:48

Contexte d'Ilaeth Clueless
Chapitre I : Un monde déchiré

C'était une vie bien tranquille que menaient les habitants de l'île d'Ilaeth Clueless. Une vie où les différences n'existaient pas, où ils étaient une communauté soudée. Une vie tranquille, sereine, calme, banale. Une vie où tout était joyeux, où les poulains s'amusaient ensemble, où l'air frais venait balayer les feuilles de l'automne. Un monde qui n'était pas chamboulé, un monde qui n'avait rien d'extraordinaire mais un monde ordinaire dont on se contentait.

Mais c'était bien avant qu'il arrive. Oui, lui. Un être sans pitié, sanguinaire, avide de pouvoir et de vengeance, qui ne réclame que l'allégeance de ses sujets. Un être qui se fait respecter uniquement par la force et par la soumission. Un être qui se fout de faire ressentir de la douleur, du mépris, de la haine, un être qui se fout bien d'être aimé ou détesté. Vous vous dîtes que c'est impossible que la nature ait crée un tel personnage. Eh bien, il faut croire que non. Car un étalon, grand, imposant, à la robe noire comme le charbon, qui faisait frétiller les plus sensibles, nommé Wraith, fit son apparition sur l'île. On ne savait pas d'où il venait, il avait grandi en tant que solitaire, reclus de la harde, puis un beau jour, presque du jour au lendemain, il apparut.

On ne savait pas réellement quel était son but. On savait seulement qu'il voulait prendre possession de la harde. Il voulait être grand, être supérieur. Il voulait être puissant, il voulait être glorieux. Il ne voulait certainement pas rester à sa place de simple membre du groupe. Non non, son ambition était tellement accrue, tellement imprévisible, indomptable. Toute cette haine contenue, qui faisait frissonner. Qui faisait peur à voir. Et cet étalon, encore tout jeune, enchaîna les assassinats, membre par membre, derrière un arbre ou un grand rocher, à l'abri des regards. Les disparitions s'accumulaient, personne ne savait ce qu'il se passait. Certains croyaient à une malédiction qui s'était abattu sur l'île, d'autres se doutaient que l'un d'entre eux les trahissait. Mais il restait discret, parfaitement discret et appliqué, il ne laissait pas la moindre trace, pas la moindre odeur qui aurait pu le dénoncer. Plus tard, bien plus tard, des cadavres putréfiés furent retrouvés, des chevaux aux corps mutilés qu'on eût dû mal à identifier comme nos anciens congénères. Et puis les années passèrent, des années longues de terreur et d'angoisse permanente, où les équidés vivaient dans la peur permanente de devenir la future victime de « L'éventreur », comme on l'avait surnommé. Et Wraith, qui restait silencieux, tapi dans l'ombre, qui se couvrait d'une image bienveillante, n'était point soupçonné.

Et vînt le jour où il se montra pour la première fois comme le coupable de tout ces crimes. Avec fierté, en plus de cela. C'est alors que le monde uni, le monde soudé et qui vivait en paix, sans l'appréhension du lendemain, se transforma en véritable horreur. Horreur, un mot certainement trop faible encore pour décrire ce que Wraith en avait fait. Un monde déchiré, où plus rien n'existait, la bienveillance, l'amour, l'amitié, tout ça, envolé. Tout ça avait disparu. Les chevaux n'étaient plus que des esclaves sans véritable vie, des esclaves qui vivaient dans la peur constante du coup de fouet qui les ferait succomber. Ils n'étaient plus que des corps flottants, vides et inexpressifs qui obéissaient pour survivre. Telles étaient les nouvelles lois de Wraith : obéir pour survivre. Il était tellement impitoyable, tellement odieux que les poulains ne survivaient jamais. Et il n'y avait pas d'exception à la règle : aucun ne survivait, ils étaient beaucoup trop faibles pour combattre cette vie où ils avaient à peine de quoi subvenir à leurs besoins. Qui aurait pût penser qu'un jour le monde se transformerait à ce point, à cause d'un seul cheval, contre toute une harde... Mais personne n'osait s'opposer à lui. C'était évident qu'ils pouvaient le battre tous ensemble, mais personne, absolument personne, n'osait contester son autorité. Tous étaient terrifiés rien que par son nom, des plus petits aux plus grands. Rares étaient ceux qui arrivaient à le regarder droit dans les yeux, au plus profond de son âme, de toute façon, que pouvaient-ils y lire ? De l'ambition, de la haine, de la rage, du sadisme, et peut-être même que s'ils observaient un peu plus bas ils verraient une pierre à la place de son cœur. Car véritablement, il ne pouvait pas avoir de cœur, c'était impossible. Et les malheureux qui osaient témoigner du moindre signe de rébellion ... étaient tués d'un misérable coup de sabot ou de dents bien placé. Puis jeté du haut d'une falaise, pour ensuite venir s'écrouler sur le sol, à proximité de la multitude de cadavres.
Chapitre II : La rébellion des condamnés

Et les années passèrent, de nombreuses années qui était habitées de honte, de souffrance, que tous les loups définissaient comme l'enfer dirigé directement par Satan. Plus personne n'avait sa propre vie, plus personne n'avait de famille et tout le monde avait apprit à ne plus compter sur les autres, à ne plus espérer un lendemain meilleur. Véritablement, l'espoir partait en fumée, et si l'espoir n'existait plus, alors plus rien n'existerait. Heureusement pour les membres d'Ilaeth Clueless, un étalon était né. Un étalon était né parmi tant d'autres, avait grandit en tant qu'esclave de Wraith, rien de bien étonnant. Mais cet étalon, était bien un des seuls à ne pas réussir à comprendre la loi du plus fort. La loi de leur dominant, leur chef suprême. Il ne comprenait pas pourquoi la vie était ainsi, pourquoi vivre était synonyme de souffrir. Non, il ne comprenait pas et n'arrivait pas à vivre de cette façon. Et malgré qu'il n'eût pas connu la vie banale et sans souffrance, il voulait que les choses changent. Et il n'était pas le seul à vouloir changer les choses. Mais il fût le seul à le faire réellement. Ai-je attisé votre curiosité ? Il fût certainement le seul à avoir assez de courage pour défier Wraith. Sans pour autant se faire tué dans l'immédiat.

Alors un jour, ce fameux sauveur attendît que le ciel se voile entièrement de sa douceur nocturne pour aller réveiller la majorité des chevaux. Il leur parla, pendant de longues heures, il leur parla du plan ultime qui consisterait à détrôner Wraith. Et je peux vous assurer qu'il lui a fallu énormément de courage et de patience pour réussir à convaincre tout ce peuple, tout ce peuple qui était terrorisé et en extrême souffrance. Mais il réussit. Cela ne prît pas qu'une nuit, non, cela prît des mois, des mois entiers où ils se réunissaient tous pendant les nuits, bien loin du lieu où ils avaient élus domicile et qui avait une odeur de pourriture. Bien loin de ce cauchemar, en un lieu dont Wraith ignorait l'existence. Une grotte souterraine qui menait à un bassin d'eau cristalline, un endroit bien camouflé par la végétation omniprésente. C'était leur lieu de réunion, et ce, pendant un très long moment. Un très long moment qui préparait à coup sûr une guerre, une guerre ultime et qui ferait d’innombrables victimes.

Et plus les réunions s'enchaînaient, plus le nombre d'équidés du côté du sauveur augmentait. Ils étaient tous prêts à unir le peu de force qu'il leur restait pour mener un combat qui était forcément le leur, qui pourrait permettre de peut-être un jour espérer un monde meilleur, ou du moins, un monde vivable. Car de toute façon, il fallait bien que quelqu'un tente de faire bouger les choses, car vivre dans un enfer pareil sur le long terme était tout simplement impossible ! La tension montait dans la harde, et Wraith le sentait bien. Il sentait bien que quelque chose se préparait, car il était tout sauf stupide. Mais il n'arrivait pas à savoir quoi, pour lui une rébellion n'était pas envisageable, étant donné que tout le monde le craignait plus que tout. Mais pourtant, il était bien loin de se douter que ses sujets passeraient à l'attaque pendant la nuit. Une nuit douce pourtant, sans lune, sans aucune brise, sans aucun bruit. Les chevaux se levèrent en masse et le combat déchira le ciel nocturne. Tous se jetèrent sur leur dominant, avec une rage non dissimulée et une hargne sans limite. Ils l'achevèrent presque. Mais n'ayant pas le courage de le tuer, et ayant pour principe d'être une communauté qui ne tuait pas pour se sentir exister, ils l'exilèrent au fin fond de l'île. Bien loin de leurs terres natales, dans des endroits sombres, inconnus, emplis de dangers. Puis ce fut au tour des rumeurs de se propager à travers la harde. Des rumeurs qui racontaient que Wraith serait immortel, et qu'il ne mourrait pas dans les terres où on l'avait exilé. Des rumeurs qui disaient qu'un jour il reviendrait se venger. Personne ne savait si c'était vrai, et puis chacun croyait ce qu'il voulait croire.
Chapitre III : La promesse de l'immortel

De génération en génération, et ce pendant des centaines d'années, l'existence de Wraith s'effaça peu à peu avant de devenir une légende. Une légende qui avait bel et bien existé, pourtant. Certains y croyaient vraiment, dur comme fer. Certains se laissaient guidés par la légende mais sans autant y croire vraiment. D'autres n'y croyaient pas du tout. Mais dans tous les cas, le groupe principal de l'île d'Ilaeth Clueless se divisa en trois hardes avec toutes les trois des principes différents. Les Arthfael, qui eux, croyaient particulièrement en l'existence de Wraith et à son immortalité. Certains d'entre eux souhaitent également le voir revenir. Ils avaient l'espoir que Wraith soit encore présent sur l'île, qu'il erre en planifiant une terrible vengeance. Cette harde regroupe un ensemble de chevaux particulièrement ambitieux, puissants et qui ne respectent aucune loi. Ils font trembler le sol rien que par leurs noms, ils sont à éviter de préférence. Les Onlwyn, qui eux, sont neutres. Ils croient ou ne croient pas en Wraith, tout dépend de chacun. C'est une harde plus basée sur le respect et le pacifisme. Ils ne font pas trembler les autres, ne sont pas de grands étalons imposants qui ne jurent que par la loi du plus fort. Non, pas du tout. Mais ils se placent généralement au centre des conflits et ne font part que très rarement de leurs avis ou de leurs opinions. Et puis, il y a les Suliesen. Ce sont ceux qui ne croient absolument pas en l'existence de Wraith. Pour eux, ce n'est qu'un conte raconté aux poulains pour leur faire peur. Ils n'y croient pas, ou bien n'osent pas affirmer qu'ils y croient. Ce sont des équidés qui vivent avec simplicité, qui mènent une vie normale, sans complications. Dans tous les cas, ils détestent par dessus tout les Arthfael et les craignent. Ils les prennent pour des fous, des sadiques qui n'ont aucune limite et préfèrent ne jamais croiser leur chemin. Et puis il y a les chevaux, qui ont préféré rester en dehors de ces hardes et de ces principes, en se convertissant en solitaires. Certains d'entre eux ont leur opinion, mais en tout cas, ils ne le montrent pas en s'intégrant dans une harde. D'autres même ignorent la légende de Wraith et se contentent de vivre leur vie.

Les temps ont bien changé sur l'île d'Ilaeth Clueless. Elle est désormais paisible, et les guerres se font rares. Parfois, des combats éclatent plus particulièrement entre les Arthfael et les Suliesen. Mais rien de très grave. Et pourtant, la légende de Wraith demeure. Elle reste, ancrée dans l'histoire de ces terres. Personne ne sait la vérité et peut-être que personne ne la connaîtra jamais. Est-ce-que Wraith erre encore sur l'île, avide de pouvoir et de vengeance, immortel, plus terrifiant qu'autrefois ? Ou bien est-ce-que ce ne sont que de stupides rumeurs, et que Wraith a rejoint toutes ses anciennes victimes ? C'est à vous de vous faire votre propre avis, à vous de décider quelles sont vos croyances. Intégrez une harde et battez vous pour ce que vous pensez être la vérité. Ou bien vivez une vie de solitaire, libre et sans lois. La paix demeura t'elle intacte encore longtemps ?

© Contexte entièrement rédigé par Insanys pour Ilaeth Clueless.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilaeth-clueless.forumactif.com
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte
» Règles, contexte et personnages
» ≈ le contexte.
» RPG hors contexte ?
» 02 + Le contexte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILAETH CLUELESS ::  :: Manuscrits-